Le pelerin Chérubinique

 

 

  • Plus tu connaîtras Dieu,
    et plus tu sauras
    que tu es incapable de lui donner un nom.
  • Arrête, où cours-tu donc ?
    Le ciel est en toi,
    et chercher Dieu ailleurs, c'est le manquer toujours.
  • L' Esprit qui se dirige vers Dieu en tout temps
    conçoit sans cesse en lui-même la lumière éternelle.
  • L' Aigle regarde sans crainte le soleil bien en face,
    et toi l' Eclat Eternel si ton cœur est pur.
  • La divinité est ma sève.
    Ce qui de moi verdit et fleurit,
    c'est par son Saint Esprit que s'opère la croissance.
  • Dieu ne donne à personne, Il est offert à tous,
    et peut, si tu ne veux que Lui, être ton bien.
  • Ni le monde ni Dieu ne peuvent te troubler ;
    c'est toi-même, en fait, qui t' inquiètes des choses.
  • Tu dois être limpide et habiter l' instant
    pour qu'en toi Dieu se voie et doucement repose.
  • La rose est sans pourquoi, fleurit car elle fleurit,
    ne se regarde pas, ni cherche à être vue.
  • Quelle stupidité d'aller boire à la flaque,
    et laisser la fontaine au cœur de la maison.

 


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.