Albert Pestour

 

  • Amors de la mia prima douça
  • Amores de la mià prima doça,
  • Deleits esvanesits trôp leu,
  • Setz non-mas 'na clarenta possa
  • Sul chamin que mena au tombeu;
  • Amors de la mià prima lija,
  • Uei stez non-mas un apuc de jum
  • Que l'aura de miegjorn embrija
  • E qu'emporta n son revolum.
  • Mas qué disià donc ? ... Desparlava :
  • Es pas per res qu'a luquetat,
  • un matin, vôstra beutat suava,
  • Rebat de la maja beutat.
  • Amors, setz 'na isla verdejanta,
  • Plena de flors e d'auseus d'aur
  • Ont la nau de mon cor s'aplanta
  • Dins la mar grisa dau record ...
  • (Los jocs dau desei mai dau desaire)
  • Amours de mon doux printemps ...
  • Amours de mon doux printemps,
  • Délices trop tôt évanouies,
  • Vous n'êtes qu'une brillante poussière
  • Sur le chemin qui mène au tombeau.
  • Amours de mon printemps fidèle,
  • Vous n'êtes q'un peu de brouillard
  • Que le vent du midi éparpille,
  • Et qu'il emporte en son tourbillon.
  • Mais, que disais-je donc ?... Je délirais :
  • Ce n'est en vain su'éintincela,
  • Un matin, votre beauté suave,
  • Reflet de la suprême beauté.
  • Amours, vous êtes une île verdoyante,
  • Pleine de fleurs et d'oiseaux d'or
  • Où la nef de mon coeur aborde
  • Dans la mer grise du Souvenir ...
  • (Les jeux de désir et du regret)
  • Tiré du livre de : Andrée Paule Lafont "Anthologie de la poésie occitane"

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.