Yvan Cassagne

Les sabots de Jacquou

 

  • Les petits sabots de Jacqou
  • Claquant dans la forêt Barrade
  • Pour fuir les méchants ou le loup,
  • Aux coeurs font battre la chamade.
  •  
  • Les pauvres sabots de Jacquou,
  • Sabots cloutés, garnis de paille,
  • Toutes saisons marchant beaucoup,
  • De nos coeurs ont trouvé la faille.
  •  
  • Nous vous avons suivi partout,
  • Avec émotions profonde,
  • Sabots faits de bois de chez nous
  • Portant leur misère à la ronde.
  •  
  • Gnetils sabots aux bouts pointus
  • Trébuchants, alourdis de terre,
  • Vous chaussiez les frêles pieds nus
  • D'un gosse à l'âme pure et fière.
  •  
  • Trottinant de Bars à Fanlac,
  • Errant souvent dans la campagne,
  • Sabots taillés à Montignac,
  • Les pleurs de tous vous accompagnent.
  •  
  • Sabots trop lourds d'un "pauvrissou"
  • Trépignants d'une rage amère,
  • Tout près de ceux de Martissou,
  • Vous étiez voués aux galères !
  •  
  • O sabots, que vous fûtes seuls
  • Quand partirent ceux de la mère
  • Enveloppée en un linceul ... !
  • Sur vous, que de larmes tombèrent !
  •  
  • Sabots gelés, pasant la nuit,
  • Dans la forêt, sous les étoiles
  • Et sursautant à chaque bruit,
  • Partiez quand l'aube se dévoile.
  •  
  • Sabots d'un trop jeune orphelin,
  • Pour la Noël, jamais vous n'eûtes
  • Le moindre cadeau à la main
  • Venant du ciel dans votre hutte.
  •  
  • Traînés à Fanlac par Jacquou
  • Qui fut recueilli par un prêtre,
  • Un peu de chaleur du "cantou"
  • Vivifia vis fibres de hêtes ...
  •  
  • Jacquou le Croquant se souvint
  • Des petis sabots de misère,
  • Et seule la vengeance vint
  • Mettre enfin un terme à sa colère ...
  •  
  • De si loin retentit l'appel
  • De Jacquou, qu'on s'élance en nombre
  • Vers la forêt du vieux castel
  • Qui garde ses secrets dans l'ombre ...
  •  
  • Yvan Cassagne (extrait du recueil : Florilège et Périgord)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !