Aimé Cesaire

 

Aimé Cesaire

Né le 26 juin 1913 à Basse Pointe 'Martinique)

Décédé le 17 avril 2008 à Fort de France (Martinique)

  • Sa Biographie :
  • Aimé Cesaire est né le 26 juin 1913 à Basse-Pointe, commune du Nord-Est de la Martinique, d’une famille nombreuse, dont le père est un petit fonctionnaire et dont la mère est couturière. 

    Brillant élève au Lycée Schoelcher de Fort-de-France ; il poursuit ses études secondaires au Lycée Louis Le Grand en tant que boursier du gouvernenement Français. Là, il rencontre Léopold Sedar Senghor le grand poète sénégalais et l'écrivain Ousmane Socé.

  • C'est à partir de ces rencontres qu'il commence à s'interresser aux valeurs noirs et à l'Afrique, la terre de ses ancêtres.
  • Septembre 1934 : il fonde, avec Senghor, Damas, Birago Diop, le journal "L'Etudiant noir". C'est la première fois que l'on verra apparaître le mot "Négritude".
  • 1935 : Césaire est admis à l’école Normale Supérieure.
  • Cette année là, il commence à écrire "Cahiers d’un Retour au Pays natal", son oeuvre la plus connue. Il va fonder, en Martinique, avec René Ménil et Aristide Maugée, la revue ‘’Tropiques’’. Il adhère au Surréalisme et rencontre le fondateur du Surréalisme français, André Breton, à Fort de France en 1941. Grace à cela, il écrit "Les Armes Miraculeuses" dont la préface sera rédigée, en 1944, par André Breton.
  • En 1945 : Il est élu Maire de Fort-De-France et Député, candidat du Parti Communiste Français.
  • Il participe à la fondation de la revue ‘’Présence Africaine’’.
  • En 1950 :  Publication dans la revue ‘’Présence Africaine’’ de son ‘’Discours sur le colonialisme’’. Césaire démissionne du Parti Communiste Français, déçu de la position du parti à la question nationale.
  • En 1957 : Il crée le parti Progressiste Martiniquais et continue son oeuvre d’écrivain. Il publie de nombreux recueils de poésie "Soleil Cou Coupé", "Corps perdu", "Ferrements".
  • 1960 ; Il s’oriente vers le théâtre. Il écrit "La Tragédie du Roi Christophe (1963)", "Une saison au Congo (1965)", "Une tempête (1970)".
  • Au total il aura publié plus de 14 oeuvres : poésies, pièces de théâtre et essais.
  • Plus de 64 publications auront été consacrées à ses oeuvres de grand poète.
  • De nombreux colloques et conférences internationales auront été organisés sur son oeuvre littéraire et traduite dans de nombreuses langues étrangères.
  • Il a été Député ; membre de l’Assemblée Nationale de 1946 à 1993.
  • Maire de Fort-De-France pendant de nombreuses années, il aura été considéré comme un "Père", en raison de son combat et pour la défense de la culture de sa patrie natale et de son peuple.
  • Il décèdera le 17 avril 2008 à Fort de France ; dans sa Martinique et parmis ce peuple qu'il aimait tant.

 

  • Ses oeuvres :
  • Oeuvres complètes. (1. Poèmes ; 2. Théâtre ; 3 Œuvre historique et poétique).
    éd. Desormeaux, Fort- de-France 1976, éd. Seuil, Gallimard, Présence Africaine.

    Poésie :

    - Cahier d’un retour au pays natal. Paris : Présence Africaine, 1939, 1960.
    - Soleil Cou Coupé. Paris : Ed. K, 1948.
    - Corps perdu. (gravures de Pablo Picasso) Paris : Editions Fragance, 1950.
    - Ferrements, Paris : Seuil, 1960, 1961.
    - Cadastre. Paris : Seuil,1961.
    - Les Armes Miraculeuses. Paris : Gallimard, 1970.
    - Moi Laminaire. Paris : Seuil, 1982.
    - La Poésie. Paris : Seuil,1994.

    Essais et Discours :

    - Discours sur le colonialisme. Paris : Présence Africaine, 1955.
    - Lettre à Maurice THOREZ. Paris : Présence Africaine, 24 octobre 1956.
    - La poésie un moyen de connaissance et de co-naissance : propositions poétiques, publié en Haïti en 1944.
    - Toussaint LOUVERTURE ; La Révolution française et le problème colonial. Paris : Présence Africaine, 1961/62.
    - Culture et colonisation, communication faite au 1er Congrès des Ecrivains et Artistes noirs en 1956, à la Sorbonne.
    - L’homme de Culture et ses responsabilités, communication faite au deuxième Congrès des Ecrivains et Artistes noirs en 1959, à Rome.
    - Discours sur l’Art Africain au Premier Festival Mondial des Arts nègres à Dakar en 1966.
    - Discours sur la Négritude au colloque organisé par Carlos MOORE en 1987, à l’Université Internationale de Miami.
    - Discours relatif à la commémoration du centenaire de l’abolition de l’esclavage à la Sorbonne en 1948.
    - Discours d’accueil de François MITTERRAND, prononcé à la Mairie de Fort-de-France le 25 octobre 1974.
    - DiScours prononcé en l’honneur de la visite de Léopold Sédar SENGHOR à la Mairie de Fort-de-France le 13 février 1976.

    Théatre :

    - Et les chiens se taisaient, pubiée en 1956 (tragédie).
    - La Tragédie du Roi Christophe, publiée en 1963 (tragédie).
    - Une Saison au Congo, publiée en 1966 (tragédie).
    - Une Tempête, adaptation à La Tempête de Shakespeare, publiée en 1969 (une tragi-comédie ou romance).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.