Federico Garcia Lorca

 

Federico García Lorca

né le 5 juin 1898 à Fuente Vaqueros près de Grenade 

mort le 19 août 1936 à Viznar

  • Sa Biographie :
  • Federico Garcia Lorca était un poète, dramaturge, peintre, pianiste et compositeur espagnol.
  • Sa première collection de poèmes Impressions et paysages fut publiée en 1918 avec un succès d'estime.
  • Il alla à Madrid où il devint l'ami de Luis Bunuel et Salvador Dali, parmi ceux qui deviendraient des artistes influents en Espagne. Là, il rencontra aussi Gregorio Martinez Sierra, le directeur du Teatro Eslava, à l'invitation duquel il écrivit et mit en scène sa première pièce en vers, El maleficio de la mariposa, en 1919-20. Elle dramatise l'amour impossible entre un cafard et un papillon, avec de nombreux insectes en support, mais fut malheureusement l'objet de moquerie du public, et s'arrêta après quatre représentations. Cela refroidit la passion de Lorca pour le théatre pour le reste de sa carrière - il prétendit plus tard en 1927 que Mariana Pineda était sa première pièce.
  • Pendant les quelques années suivantes il s'impliqua de plus en plus dans son art et l'avant-garde espagnole. Il publia trois autres collections de poèmes incluant Romancero Gitano (1928), son recueil de poèmes le plus connu.
  • Cependant, vers la fin des années 20, Lorca fut victime d'une dépression, exacerbée par son angoisse sur la difficulté grandissante de cacher son homosexualité à ses amis et sa famille. Cette disparité entre son succès comme auteur et sa vie privée atteint un sommet quand les deux surréalistes Dalí et Buñuel collaborèrent pour le film Un chien andalou (1929) que Lorca interpréta, peut-être par erreur, comme une allusion voire une attaque à son encontre. En même temps, sa relation intense, passionnée mais non réciproque, avec le sculpteur Emilio Aladrène s'effondra quand ce dernier rencontra sa future épouse. Conscient de ces problèmes (mais peut-être pas de leurs causes) la famille de Lorca s'arrangea pour lui faire faire un long tour des Etats Unis d'Amérique en 1929-30.
  • Le séjour de Lorca aux États-Unis, particulièrement à New York-- sa première expérience d'une société démocratique, cependant une société qu'il considérait comme dominée par un commercialisme rampant et sous l'oppression sociale de certains groupes ethniques -- agit comme un catalyseur pour certains de ses travaux les plus radicaux. Sa collection de poèmes, Poeta en Nueva York, explore son aliénation et sa solitude à travers quelques techniques poétiques graphiquement expérimentales, et les deux pièces Así que pasen cinco años et El público qui furent considérées comme très en avance pour leur époque -- d'ailleurs El público ne fut pas publié avant la fin des années 70.
  • Son retour en Espagne en 1930 coïncida avec la chute de la dictature de Miguel Primo de Rivera et le rétablissement de la République. En 1931 Lorca fut appointé directeur de la société de théâtre étudiante subventionnée, La Barraca, dont la mission était de faire des tournées dans la province essentiellement rurale pour présenter le répertoire classique. Il écrivit alors la trilogie rurale de Bodas de sangre (« Noces de sang »), Yerma et La casa de Bernada Alba.
  • Quand la guerre civile éclata en 1936, il quitta Madrid pour Grenade, même s'il était conscient qu'il allait vers une mort presque certaine dans une ville réputée pour avoir l'oligarchie la plus conservatrice en Andalousie. Il y fut assassiné par des rebelles anti-républicains catholiques par un coup de revolver dans l'anus (en raison de son homosexualité) et son corps, le sexe coupé dans la bouche, fut jeté dans une fosse à Viznar. Le régime de Franco décida un banissement général de ses œuvres jusqu'en 1953 quand Obras completas (très censuré) fut publié. Ce ne fut qu'avec la mort de Franco en 1975 que la vie et le décès de Lorca purent être discuté librement.
  • De nos jours une statue de Lorca est en évidence sur la Plaza de Santa Ana à Madrid.
  • Ses Oeuvres :
    • Impresiones y paisajes (« Impressions et paysages », 1918): Prose.

      Canciones (« Chansons », 1927)

      Primer romancero gitano (« Premier romancero gitan », 1928)

      Libro de poemas (« Livre de poèmes », 1931)

      Poema del cante jondo (« Poème du cante jondo », 1931)

      Primeras canciones (« Premières chansons », 1936)

      Poeta en Nueva York (« Poète à New York », publié en 1940)

      El Maleficio de la mariposa (« Le Maléfice de la phalène »: écrit en 1919-20, création en 1920)

      Mariana Pineda (écrit en 1923-25, création en 1927)

      La zapatera prodigiosa (« La Savetière prodigieuse »: écrit en 1926-30, création en 1930)

      Amor de Don Perlimpín con Belisa en su jardín («Les Amours de Don Perlimpín avec Belise en son jardin »: écrit en 1928, création en 1933)

      Bodas de sangre (« Noces de sang »: écrit en 1932, création en 1933)

      Yerma (écrit en 1934, création en 1934)

      Doña Rosita la soltera (« Doña Rosita, la célibataire»: écrit en 1935, création en 1935)

      Retablillo de Don Cristóbal (« Le Jeu de Don Cristóbal »: écrit en 1931, création en 1935)

      Los títeres de Cachiporra (« Le Guignol et le gourdin »: écrit en 1928, création en 1937)

      Así que pasen cinco años (« Lorsque cinq ans seront passés »: écrit en 1931, création en 1945)

      La casa de Bernarda Alba (« La Maison de Bernada Alba »: écrit en 1936, création en 1945)

      El público (« Le Public »: écrit en 1930-1936, création en 1972)

      Comedia sin título (« Comédie sans titre »: écrit en 1936, création en 1986)

      El paseo de Buster Keaton (« La balade de Buster Keaton », 1928)

      La doncella, el marinero y el estudiante (« La demoiselle, le marin et l'étudiant », 1928)

      Quimera (« Chimère », 1928)

       

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×