A nouveau le hier.../A. Machado

 

  • A nouveau le hier. Derrière la persienne,
  • Musique et soleil; dans le jardin voisin,
  • Le fruit d'or, quand on lève la main,
  • Le pur azur endormi dans la fontaine.
  •  
  • Ma séville enfantine, tellement sévillane !
  • Comme le temps mord ta mémoire en van !
  • Nous ne savons pas à qui sera demain.
  • Séville si nôtre ! ravive ton souvenir, frère.
  •  
  • Quelqu'un vendit la pierre des foyers
  • Au lourd teuton, à la main maure,
  • Ou à l'italien les portes des mers.
  •  
  • Haine et peur de la lignée rédemptrice
  • Qui moud le fruit des champs d'oliviers
  • Et jeûne et laboure, et sème et chante et pleure !

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×