Absinthe/Denis Rigal

 

Absinthe

 

  • J'en ai rêvé ; je m'arrête soudain
  • Au milieu d'un taillis, parmi les arbres ruisselants, médusé,
  • Parcouru de frissons imperceptibles, et j'entends du bois s'exhaler un écho.
  • Sur le sol, une mousse anémiée disparaît
  • Sous la pluie profonde, invisble parmi les flûts aux contours imprécis.
  • Je prolonge, je savoure cet écho une seconde encore.
  • Si j'arrive à le retenir ... à me rendre familier ...
  • Un arbre noir au tronc double, deux arbres confondus,
  • Dresse vers le ciel ses branches indistinctes.
  • Les deux troncs ont grandi, insensible ballet,
  • Et se sont enlacés ; où ils se sont unis,
  • Une cicatrice qui lentement a vrillé, et que je reconnais ...
  • Un arc étincelant déchire un pan de l'air,
  • Le fulgurant sillon d'une puissante lame. Un coup de hache dans le bois :
  • Le fer s'enfonce dans le coeur haletant.
  • j'en rêverai encore.
  • Extrait du recueil : " Poésie d'Irlande"
  • Editions : Domaine Etranger

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.