Chant d'automne/F. Garcia Lorca

 

Chant d'Automne

  • Aujourd'hui tremble en mon coeur
    Un vague frisson d'étoiles
    Mais mon sentier s'évanouit
    Dans l'épaisseur du brouillard.
    Le jour m'a brisé les ailes,
    La douleur et le regret
    Ont baigné les souvenirs
    A la source de l'idée.
    Toutes les roses sont blanches
    Aussi blanches que ma peine ;
    Il n'y a que les roses blanches
    Car il a neigé sur elles
    Et l'arc-en-ciel s'est éteint.
    Il neige aussi sur nos âmes.
    La neige de l'âme a ses
    Flocons de baisers, d'images
    Qui s'enfouissent dans l'ombre
    Ou le jour de la pensée.
    La neige des roses glisse,
    Celle de l'âme demeure,
    Et la griffe des années
    La transforme en un linceul.
    Fondra-t-elle, cette neige,
    Quand la mort viendra nous prendre ?
    Connaîtrons-nous d'autres neiges,
    D'autres roses plus parfaites ?
    ...
    L'amour n'est-il qu'illusion ?
    Qui animera nos vies,
    Si la pénombre nous plonge
    Dans la véritable science
    Du Bien qui n'existe pas
    Peut-être, et du Mal tout proche ?
    ...
    Si l'azur n'est plus qu'un songe,
    Que sera donc l'innocence ?
  • Garcia Lorca Frederico

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.