Sentiments et ressentiments des mots

 

Sentiments et ressentiments des mots

 

  • Il ya les archanges du Grand Temps
  • Qui sont les ambassadeurs éssaimés de la turbulence
  • On les avait crus jusqu'à présent prisonniers
  • D'un protocole sidéral
  • Les voici accueillis sur le seuil des cases
  • Par de grandes attentes en armure verte
  • Les mêmes qui les ont fascinés de très loin
  • De leurs calmes yeux insomniaques à peine
  • Rougis du cheminement d'un lendemain naissant
  • Il y a aussi les capteurs solaires du désir
  • De nuit je les braque : ce sont mots
  • Que j'entasse dans mes réserves
  • Et dont l'énergie est à dispenser
  • Aux temps froids des peuples
  • (ni drèches ni bagasses
  • poussez les feux précieux
  • il serait immoral
  • que les dévoltages du Temps
  • puissent résister aux survoltages du Sang)
  • Dévaler dur
  • Contourner aux lieux choisis de la gravité historique
  • Quelques abîmes
  • Revenir dans cette mangrove buisson de lèvres
  • Et de mancenilliers
  • Encore toujours encore
  • C'est la rancoeur des mots qui nous guide
  • Leur odeur perfide
  • (bavure faite de l'intime amitié de nos blessures
  • comme leur rage n'était que la recristallisation
  • d'incendies de ghettos)
  • Le mot oiseau-tonnerre
  • Le mot dragon-du-lac
  • Le mot strix
  • Le mot lémure
  • Le mot lémure
  • Le mot Touaou
  • Couresses que j'allaite
  • Ils ma reniflent et viennent
  • A l'heure
  • Au lieu
  • A moi
  • Pour être
  • S'y faisant un groin la griffe
  • Le bec
  • L'abandon est plus loin au crépuscule sur lesable
  • Mal sade et fade
  • Et l'atroce rancune de salive ravalée du ressac
  • Extrait du recueil : "Moi, laminaire"
  • Aux Editions Du Seuil

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×