Si tu es la mer .../Jal Al-Dîn Rûmî

 

  • Si tu es la mer, je suis le poisson
    Si tu es le désert, je suis ta gazelle
    Remplis-moi de ton souffle, je dépends de ton souffle
    Je suis ton hautbois, ton hautbois, ton hautbois.
  • Aujourd'hui, comme tous les jours, nous sommes détruits, détruits
    Jusqu'au jour de la résurrection, nous n'échapperons pas aux flots.
    Une nuit, le clair de lune est venu égorger le sommeil
    Le clair de lune ne craint pas de verser le sang.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.