Terre d'amour/P. Lebesgue

 

Terre d'amour

 

  • O mon pays de Bray picard, peuplé de haies,
  • Quelle âme aromatiques, irrésistible et douce
  • Habite en toi, parmi les myrtils et la mousse,
  • Parmi les prés en fleurs et les hautes futaies !
  • Parce que nous goûtons la rouille de tes sources,
  • Le pain de tes froments, le cidre de tes pommes,
  • Ta glèbe a pénétré dans la chair que nous sommes
  • Et tes fils, loin de toi, perdent toutes ressources.
  • C'est que les morts couchés au flanc de tes collines,
  • Ont haleté sur toi de toutes leurs poitrines
  • Et t'ont, le long des jours, baigné de sueurs lentes.
  • C'est que le ciel, soir et matin, mouille et féconde,
  • Du magique baiser de ses lèvres sanglantes,
  • Ton sol amer, où le fer brun gît sous la sonde.
  • (Le buisson ardent)

 

Extrait du recueil : Florilège Poétique

Editions : Les Primaires

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.