Le Prophète: La Joie et La Tristesse

La Joie et La Tristesse

(Le Prophète)

 

      • Une femme dit alors : Parle-nous de la Joie et de la Tristesse.
      • Il répondit :
      • Votre joie est votre tristesse sans masque.
      • Et le même puits d'où jaillit votre rire a souvent été rempli de vos larmes.
      • Comment en serait-il autrement ?
      • Plus profonde est l'entaille découpée en vous par votre tristesse, plus grande est la joie que vous pouvez abriter.
      • La coupe qui contient votre vin n'est-elle pas celle que le potier flambait dans son four ?
      • Le luth qui console votre esprit n'est-il pas du même bois que celui creuse par les couteaux ?
      • Lorsque vous êtes joyeux, sondez votre coeur, et vous découvrirez que ce qui vous donne de la joie n'est autre que ce qui causait votre tristesse.
      • Lorsque vous êtes triste, examinez de nouveau votre coeur. Vous verrez qu'en vérité vous pleurez sur ce qui fit vos délices.
      • Certains parmi vous disent : La joie est plus grande que la tristesse", et d'autres disent: "Non, c'est la tristesse qui est la plus grande.
      • Moi je vous dit qu'elles sont inséparables.
      • Elles viennent ensemble, et si l'une est assise avec vous, à votre table, rappelez-vous que l'autre est endormie sur votre lit.
      • En vérité, vous êtes suspendus, telle une balance, entre votre tristesse et votre joie.
      • Il vous faut être vides pour rester immobiles et en équilibre.
      • Lorsque le gardien du trésor vous soulève pour peser son or et son argent dans les plateaux, votre joie et votre tristesse s'élèvent ou retombent.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×