Luisant Soleil, que tu es bienheureux

 

Luisant Soleil, que tu es bienheureux

  • Luisant Soleil, que tu es bienheureux
    De voir toujours de t'Amie la face !
    Et toi, sa soeur, qu'Endymion embrasse,
    Tant te repais de miel amoureux !

    Mars voit Vénus ; Mercure aventureux
    De Ciel en Ciel, de lieu en lieu se glace ;
    Et Jupiter remarque en mainte place
    Ses premiers ans plus gais et chaleureux.

    Voilà du Ciel la puissante harmonie,
    Qui les esprits divins ensemble lie ;
    Mais, s'ils avaient ce qu'ils aiment lointain,

    Leur harmonie et ordre irrévocable
    Se tournerait en erreur variable,
    Et comme moi travailleraient en vain.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.