Divers poèmes

 

La nuit parle

  •  
  • Dormir m'est cher et plus encore être de pierre
  • Aussi longtemps que l'injure et la honte durent.
  • Ce m'est un grand bonheur de ne rien voir ni rien sentir ;
  • Ne va point m'éveiller, de grâce parle bas.
  •  
  •  

Distique

  •  
  • Ceux qui n'aiment pas la verdure
  • Ne devraient pas venir ici en mai.
  •  
  •  

Quatrains

  •  
  • Mon âme inquiète et confuse ne trouve en elle
  • Aucune raison de l'être si ce n'est celle
  • D'un grave péché méconnu, mais que n'ignore
  • Ton immense merci, secours du malheureux.
  •  
  • Je t'implore, seigneur ; vains sont tous mes efforts
  • Pour faire, si ton sang n'y pourvoie, un élu :
  • Aie compassion de moi qui suis né sous ta loi ;
  • En cela rien de neuf que tu n'aies fait déjà.
  •  

Fragment

  •  
  • Mon feu brûlait jadis dans le froid de la glace ;
  • Maintenant ce feu s'est mué en froid glaçon :
  • Il est défait, Amour, ce noeud indissoluble
  • Et la mort est pour moi ce qu'étaient fête et joie.
  •  
  • Cet amour pour lequel j'avais tant de loisirs
  • Et d'occasions n'est plus, dans ma misère extrême
  • Et pour mon âme à bout qu'un pesant embarras ...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.