Le pas de Jacob

 

Le pas de Jacob

  • Tu t'attardes aux échelles qui t'arrachent à la terre,
  • Comme tu t'éfforces contre ce vent, tu veux sentir
  • Encore ta sève, comme une fleur dans la lumière
  • Criant sa fièvre - plus haut sa perfection furtive !
  • A nouveau tu vacilles sous l'invisible main
  • Charmeuse et trop cruelle, caressant trop de cordes
  • Irrésolu, coupable, sans que l'âme seulement
  • S'apaise, enfin buvant les eaux de sa journée.
  • Extrait de : "Le Pas de Jacob"
  • Edition "Fanlac"

    

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.