Le point médian

 

Le point médian

  • Ces coeurs posés dans l'amitié d'un feu
  • C'est le secret du temps.
  • Et survient pour qui veille sur la cendre et vieillit
  • Un feu plus bref
  • Qu'une détresse dans les montagnes,
  • Plus long qu'un livre aux vieux adages.
  • - O terre gonflée de muscles et prête au bond
  • Non plus chose sur des corps sarmenteux.
  • Mais achever ce feu,dis, l'aurons-nous
  • Cette confiance
  • Qu'une lumière lance son aile sur nous
  • Nos yeux rougis de moins d'hostilité ?
  • Une eau se lève une eau nous lave nous emporte
  • Où sont des mots
  • De reste, pour ceux de race enterrée vive
  • Qui attend.
  • Extrait de : "Le Pas de Jacob"
  • Edition "Fanlac"

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.