Jules Bastien Lepage

 

Jules Bastien Lepage

Né en 1848 à Damvillers

Décédé en 1884 à Paris

Sa Biographie :  

Jules Bastien-Lepage est un peintre naturaliste français

Né à Damvillers, près de Verdun où il suit des études secondaires, Bastien Lepage manifeste très jeune son goût pour le dessin. Après ses études et une courte carrière dans l'administration des Postes, il entre à l'École des Beaux-arts dans l'atelier de Cabanel (reçu premier au concours). Il fait ses débuts au salon de 1870 avec un portrait qui ne fut pas remarqué.

En 1873 il expose Au printemps et en 1874 Mon grand-père tous deux particulièrement appréciés par les critiques. En 1875 l'Annonciation aux bergers lui vaut un deuxième Grand Prix de Rome. Il va hésiter entre deux directions : les thèmes traditionnels et ses goûts pour les scènes de la vie paysanne. Peintre de la vie rurale, il aime travailler près des paysans, les suivre dans leurs occupations quotidiennes. Viendront : Les Foins, Saison d'Octobre, Le père Jacques, l'Amour au village, Le faucheur aiguisant sa faux, etc.

Dans le parc des Rainettes, alors vaste verger, il souhaite créer un atelier de plein air. Il y reçoit des personnalités, telles que le frère du Roi de Serbie ou l'écrivain André Theuriet. Parallèlement, il fait une carrière de grand portraitiste par un travail qui rappelle le réalisme flamand dans ses dimensions modestes et sa facture précise. Ce sont les portraits du prince de Galles, de Monsieur Wolff, de Madame Godillot, de Juliette Drouet, de Sarah Bernhardt, etc.

Marie Bashkirtseff lui voue une admiration profonde. Il ne travailla guère plus de 10 ans et pourtant il laisse une œuvre étonnante et exceptionnelle. Son travail intense permet de penser qu'il avait le pressentiment que sa vie serait courte. Ses toiles figurent dans les plus grands musées du monde entier : Paris, Londres, New York, Moscou, Melbourne, Philadelphie, etc.

Jules Bastien-Lepage n'a malheureusement pas pu donner toute la mesure de son talent, il meurt trop tôt à 36 ans en 1884. Après sa mort, c'est son frère Emile qui donna au jardin des Rainettes son aspect de parc. Architecte des Beaux-arts, il devint peintre paysagiste.
Quelques Oeuvres :
 
 
  
 
  
  
 
 
   

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×