Vincent Van Gogh

 

Vincent Van Gogh

Né le30 mars 1853 à Groot-Zundert (Pays Bas)

Décédé le 29 juillet 1890 à Auvers-sur-Oise

  • Sa Biographie :

  • Vincent van Gogh est le fils d'un pasteur calviniste.Son oncle, qui est associé à la galerie d'art Goupil & Cie, l'y fait entrer en 1869. Il travaille à La Haye, puis à Londres et à Paris, avant son licenciement en 1876. Il se sent alors appelé par une vocation spirituelle et commence des études de théologie qu'il abandonne pour devenir prédicateur laïque. Il obtient une mission évangéliste en Belgique, chez les mineurs du Borinage, dans la région de Mons. Il y devient un prédicateur solidaire des luttes contre le patronat. Accusé d'être un meneur, Vincent Van Gogh échoue mais il gardera l'image de la misère humaine et une partie de son œuvre montre la condition des plus humbles.
  • A l'age de 25 ans,  il est accueilli par un pasteur qui l'installa chez un colporteur au 39, rue de l'Eglise. Il part ensuite pour Wasmes, dans une maison que très vite, il jugera trop luxueuse et qu'il ne tardera pas de quitter pour une cabane. Il occupe à cette époque un poste d'évangéliste. Il consacre tout aux mineurs et leurs familles. Il va même jusqu'à descendre à 700 mètres dans les fosses. Lors d'un coup de grisou, il sauve un mineur. Mais son occupation ne tarde pas à être désapprouvée, on n'accepte pas sa fonction de prêtre ouvrier et cela le choque. Et de là lui viendra l'idée de s'installer à Cuesmes.
  • En 1882 :  Il étudie le dessin à Anvers, se met à l'aquarelle et commence la peinture à l'huile. À Nuenen, dans le Brabant-Septentrional, dans le presbytère paternel, il travaille en extérieur et ses portraits de paysans aboutissent aux Mangeurs de pommes de terre, œuvre majeure qui révèle sa sensibilité inquiète et véhémente. À Anvers de nouveau, il est impressionné par les Rubens et a la révélation des estampes japonaises.
  • Dans les années 1886 - 1887 :  Il rencontre Camille Pissarro, Henri de Toulouse-Lautrec et Paul Gauguin, à Paris. C'est une période très fertile où son art s'oriente vers l'impressionnisme mais l'absinthe et la fatigue aggravent son état mental.
  • Le 2 février 1888 :  Il s'installe à Arles sur les conseils de Toulouse-Lautrec qui lui parle de la luminosité des paysages méridionaux. Bien qu'il arrive dans la cité avec un temps de neige, une nouvelle page de son œuvre va s'ouvrir avec la découverte de la lumière provençale. Il parcourt à pied la région et peint des paysages, des scènes de moissons et des portraits. 
  • En juin 1888: Ayant reçu un billet de 100 francs de son frère Théodore, il se rend en diligence aux Saintes-Maries-de-la-Mer pour un court séjour de cinq jours. Il y peint la fameuse barque « Amitié » et le village regroupé autour de l'église forteresse.
  • Parallèlement, Vincent qui habite la « maison jaune », rêve d'une communauté d'artistes unissant fraternellement leurs expériences et leurs recherches : Gauguin vient le rejoindre dans ce but en octobre 1888 et ils commencent à travailler ensemble comme par exemple sur la série de tableaux consacrés aux Alyscamps. Mais les deux hommes s'entendent mal et, à la suite d'une dispute plus violente que les autres, Van Gogh, en proie au délire se mutile l'oreille avant d'aller l'offrir à une prostituée (décembre 1888). Il est soigné par le docteur Rey dont il peint à cette époque le portrait.
  • Le 8 mai 1889 :  Il quitte Arles, ayant décidé de lui-même d'entrer dans un asile près de Saint-Rémy-de-Provence.
  • En mai 1890 : Il quitte le Midi et rejoint son frère Théo à Paris qui l'installe à Auvers-sur-Oise sous la surveillance du docteur Paul Gachet. Dans ce village proche de la capitale il produit pendant deux mois plus de 70 tableaux.
    Le 27 juillet 1890 : Dans un champ où il peignait une ultime toile, il se tire un coup de revolver dans la poitrine et meurt deux jours plus tard, soutenu par son frère Théo et toujours inconnu du grand public.
  • En 1885 : Van Gogh peint Les Mangeurs de pommes de terre. Passant de ce réalisme sombre au colorisme éclatant des paysages d'Arles, il modèle alors les formes d'une touche fragmentée jusqu'aux volutes intenses.
    Vincent Van Gogh emprunte et prépare tous les sentiers de l'art moderne, de l'impressionnisme à l'expressionnisme. Ce peintre mort le 27 juillet 1890 dans le dénuement n'a vendu qu'une seule toile ; aujourd'hui ses tableaux sont parmi les plus chers du monde.

  • Quelques une de ses oeuvres

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×