Alain

 

  • Une idée que j'ai, il faut que je la nie : c'est ma manière de l'essayer
  • Refuser en donnant des raisons, ce n’est pas refuser
  • Il y a du supplice dans la passion, le mot l'indique
  • Tout homme est sensible quand il est spectateur. Tout homme est insensible quand il agit
  • Il est bien vrai que nous devons penser au bonheur d’autrui ; mais on ne dit pas assez que ce que nous pouvons faire de mieux pour ceux qui nous aiment, c’est encore d’être heureux
  • Les temps sont courts à celui qui pense, et interminables à celui qui désire
  • La peur est ce qui gronde dans le courage ; la peur est ce qui pousse le courage au delà du but
  • Ne pas se forcer à penser ; mais noter aussitôt chaque pensée qui se propose
  • On n’aime guère un bonheur qui vous tombe ; on veut l’avoir fait
  • La rançon de la pensée, c'est qu'il faut bien penser
  • L'erreur est facile à tous ; plus facile peut-être à celui qui croit savoir beaucoup
  • L'effet de l'ivresse est d'abolir les scrupules du sentiment
  • C'est la foi même qui est Dieu
  • Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l'ont pas cherchée

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.