Charles Trenet

 

  • Les rêves prolongent Du bonheur le doux sentiment
  • A force d'être gentil, on finit par être suspect
  • Ne pensez pas à l'automne. Il viendra bien à temps, tout comme l'hiver. Profitez au contraire du bonheur que vous donnent Les vrais beaux jours sous les grands arbres verts
  • Ne publiez pas vos poèmes, chantez-les !
  • Longtemps, longtemps, longtemps Après que les poètes ont disparu Leurs chansons courent encore dans les rues
  • Mais les jours passés Revivent on le sait Dans un pays que rien n'efface On garde le meilleur Tout en berçant les regrets
  • Il faut garder quelques sourires pour se moquer des jours sans joie
  • Il suffit d'un regard, D'un aveu, d'une chanson Pour comprendre l'amour. Il suffit de ces riens Pour faire des beaux jours
  • Bleue, bleue, notre enfance Fut un paradis : On s'en aperçoit bien trop tard aujourd'hui
  • L'amour est un petit bateau Qui s'en va, tout joyeux, sur l'onde, Voguant vers des pays nouveaux Au hasard de sa course vagabonde
  • Quoi que l'on dise, quoi que l'on fasse, Le temps s'enfuit et tout s'efface
  • Prenez le temps de chanter, De rire, de vous amuser. Tout le monde sait bien qu'après tout la vie Est souvent jolie Quand on la prend du bon côté

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.