confucius

 

  • Pratiquer le ren, c'est commencer par soi-même : vouloir établir les autres autant que l'on veut s'établir soi-même, et souhaiter leur accomplissement autant qu'on souhaite le sien propre. Puise en toi l'idée de ce que tu peux faire pour les autres, voilà qui te mettra dans le sens du ren.
  • Le Maître dit :
    Ne crains point de rester méconnu des hommes,
    mais bien plutôt de les méconnaître toi-même.
  • La voie du Maître se ramène à ceci:
    exigence envers soi-même, mansuétude pour les autres.
  • L'homme de bien est impartial et vise à l'universel,...
  • Apprendre quelque chose pour pouvoir le vivre à tout moment,
    n'est ce pas là source de grand plaisir ?
  • Zizhang demande à Confucius qu'est ce que le ren :
    Confucius dit : " se rendre capable de pratiquer cinq choses sous le ciel, voilà le ren. Qu'elles sont-elles ? Déférence, grandeur d'âme, honnêteté, diligence et générosité… "
  • Tant que l'on ne sait pas ce qu'est la vie,
    comment peut-on savoir ce qu'est la mort ?

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×