Ernesto "Che" Guevara

 

img514/8718/cheguevaracw5.jpg

  • Il faut s'endurcir, sans jamais se départir de sa tendresse
  • Dans une révolution, on doit triompher ou mourir
  • Soyez réalistes : demandez l’impossible
  • Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n'importe quelle injustice commise contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire
  • Vous me demandez ce qui me pousse à l’action ? C’est la volonté de me trouver au coeur de toutes les révoltes contre l’humiliation, c’est d’être présent, toujours et partout, chez les humiliés en armes
  • Qu'importe où nous surprendra la mort ; qu'elle soit la bienvenue pourvu que notre cri de guerre soit entendu, qu'une autre main se tende pour empoigner nos armes, et que d'autres hommes se lèvent pour entonner les chants funèbres dans le crépitement des mitrailleuses et des nouveaux cris de guerre et de victoire
  • Toute notre action est un cri de guerre contre l'impérialisme et un appel vibrant à l'unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les Etats-Unis
  • Si le communisme ne devait pas conduire à la création d'un homme nouveau, il n'aurait aucun sens
  • C'est à trop voir les êtres sous leur vraie lumière qu'un jour ou l'autre nous prend l'envie de les larguer. La lucidité est un exil construit, une porte de secours, le vestiaire de l'intelligence. C'en est aussi une maladie qui nous mène à la solitude
  •  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Chien Guevara
  • 1. Chien Guevara | 20/01/2008

Bon, sur ce coup là, tu devines pourquoi ça me plait, non ? ;-)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×