Gustave Thibon

 

  • La foi consiste à ne jamais renier dans les ténèbres ce qu'on a entrevu dans la lumière
  • Toutes les chutes appellent la compassion et le pardon, sauf celles qui se déguisent en ascensions
  • Rien n'est plus vide qu'une âme encombrée
  • S'aimer, c'est avoir faim ensemble et non pas se dévorer l'un l'autre
  • L'amour ne pèse pas, cette branche ne casse que si l'oiseau posé sur elle s'envole, "ce qui peut me briser, ce n'est pas que tu t'appuies trop sur moi, c'est que tu m'abandonnes
  • L'amour commence par l'éblouissement d'une âme qui n'attendait rien et se clôt sur la déception d'un moi qui exige tout
  • Qu'es-tu donc, toi qui m'aimes ? Le miroir où je me regarde ou l'abîme où je me perds ?
  • Une amitié véritable, c'est celle qui repose avant tout sur la communion aux mêmes principes et à la poursuite d'un même idéal
  • On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir
  • Mal savoir ne vaut pas mieux que tout ignorer...
  • N'oublions pas que ce n'est pas le nombre et la longueur de ses branches, mais la profondeur et la santé de ses racines qui font la vigueur d'un arbre
  • Ce n'est pas la lumière qui manque à notre regard, c'est notre regard qui manque de lumière

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×