Hafid Haggoune

 

  • J'écris pour fabriquer mon propre corps, ma véritable présence au monde
  • L’amour est cette ombre parfumée qui ne vous quitte jamais. Vivre ce lien comme si l’autre était l’ombre vivante de soi et soi l’ombre vivante de l’autre
  • Ecrire est toujours un don de soit à autrui, un appauvrissement
  • L’adolescence est le temps où il faut choisir entre vivre et mourir
  • Le passé prend racine dans l’avenir
  • Rien ne dure, sinon le renouvellement de nos regards en soi, sur le monde, sur autrui
  • Parce qu’une langue est semblable au vent, elle poursuit sa fin mêlée de toutes les saveurs du monde et meurt vidée d’elle-même jusqu’à son renouvellement

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.