Jacques Deval

 

47d899d-fee-et-ange.jpg

  • Nos cauchemars, c'est notre âme qui balaye devant sa porte 
  • En amour, nous promettons en vers ce que nous tenons en prose
  • Tous les sots sont périlleux
  • Il ne faut pas attendre d'avoir de fausses dents pour mordre dans le fruit défendu
  • Notre corps est une demeure dont, avec l'âge, il faut condamner des pièces, faute de pouvoir les chauffer toutes
  • Nul n'est capable d'aimer tout le temps celle qu'il aimera toujours
  • On nous a donné le sommeil pour nous reposer de vivre avec nous-mêmes
  • La vieillesse, c’est dans la vie d’un homme l’époque où, quand il flirte, il ne peut se rappeler pourquoi
  • Celui qui sera maître de soi-même le sera bientôt des autres
  • Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres. L'homme aima les oiseaux et inventa les cages
  • C'est une grande sottise de se croire aimé une fois pour toutes
  • Il faut trois jours à la justice pour décider de la mort d'un homme, et des années pour décider d'un héritage
  • L'amitié vit de silence, l'amour en meurt
  • On a besoin de trop de gens jusqu'au jour où trop de gens ont besoin de vous
  • L'art des maximes n'est pas oiseux : il donne de l'esprit à la sagesse
  • Le bonheur qu'on veut avoir gâte celui qu'on a déjà
  • Une joie partagée est une double joie, un chagrin partagé est un demi-chagrin
  • On fait tout pour gagner un coeur et bien peu pour le garder
  • Nous n'aimons un être qu'aussi longtemps que nous le croyons différent des autres, et aussi nous ne le croyons différent des autres qu'aussi longtemps que nous l'aimons
  • La jeunesse ? Une merveilleuse chose ! Mais quel crime de la laisser gaspiller par les enfants !
  • Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe
  • Une femme peut fort bien porter une robe de bal sans savoir danser, une robe de cocktail sans avoir soif, un maillot de bains sans savoir nager, mais si elle met une robe de mariée, elle sait tout de suite s'en servir

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.