Laure Conan

 

  • La volonté n'a rien à faire dans l'amour. On ne choisit pas celle qu'on aime
  • C'est le miracle de l'amour de n'avoir pas besoin de mots pour se comprendre
  • Un coeur patient est un coeur triste
  • Le bonheur n'est pas de ce monde, et les coeurs ardents l'y trouvent encore moins que les autres... Ce qu'on jette dans les coeurs ardents est si vite consumé !
  • Quand elle est là, tout disparaît à mes yeux, et je ne sais plus au juste s'il est nuit ou s'il est jour
  • Ah ! La jeunesse, l'immortelle poésie du coeur !
  • Aimer quelqu'un n'est-ce pas mettre sa félicité dans la sienne ?
  • C'est bien singulier comme nous restons enfants en certaines choses. C'est fort heureux quant aux sentiments
  • L'amitié sans confiance, c'est une fleur sans parfum
  • Le coeur a des besoins que Dieu seul contente. Voilà pourquoi, malgré tout, les saints sont les heureux de ce monde
  • La plus grande douceur de la vie, c'est d'admirer ce qu'on aime
  • Rien n'est petit dans l'amour
  • Aimer une personne pour son apparence, c'est comme aimer un livre pour sa reliure
  • Quand on avance sur le chemin, la vie n'apparaît plus guère comme un devoir, et l'on marche facilement au sacrifice

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×