Virginia Woolf

 

  • La vie est un rêve, c’est le réveil qui nous tue
  • La seule vie qui soit passionnante est la vie imaginaire
  • Nulle passion n’est plus forte dans le coeur de l’homme que le désir de faire partager sa foi
  • Tous les secrets de l’âme d’un auteur, toutes ses expériences, toutes les qualités de son esprit sont gravés dans son oeuvre
  • Chacun de nous a son passé renfermé en lui comme les pages d'un vieux livre qu'il connaît par coeur, mais dont ses amis pourront seulement lire le titre
  • Tous ces siècles, les femmes ont servi de miroirs, dotés du pouvoir magique et délicieux de refléter la figure de l'homme en doublant ses dimensions naturelles
  • Ce qui compte c'est se libérer soi-même, découvrir ses propres dimensions, refuser les entraves
  • Rien ne devrait recevoir un nom, de peur que ce nom même ne le transforme
  • Chacun recèle en lui une forêt vierge, une étendue de neige où nul oiseau n'a laissé son empreinte

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×