Toi qui veilles ...

 

  • Toi qui veilles le temps éternel, tu prêtes l'oreille à mes pas qui approchent, tandis que ton ardeur heureuse se recueille dans l'aurore matinale, pour jaillir dans l'éclatement de la lumière.
  • Plus je m'approche de toi, plus grandit la ferveur du mouvement dansant de la mer.
  • Ce monde est dans tes mains un rameau de lumière pour le remplir, mais ton ciel est dans mon coeur secret : et c'est lentement que ses boutons s'épanouissent en timide amour.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×