Tu m'as fait infini ...

 

  • Tu m'as fait infini, tel est ton plaisir. Ce frêle calice tu l'épuises sans cesse et le remplis sans cesse à neuf de fraîche vie.
  • Cette petit flûte de roseau, tu l'as emportée par les collines et les vallées et tu as soufflé, au travers, des mélodies eternellement neuves.
  • A l"immortel toucher de tes mains, mon coeur joyeux échappe ses limites et se répand en ineffables épanchements.
  • Tes dons infinis, je n'ai que mes étroites mains pour m'en saisir. Mais les âges passent et encore tu verses et toujours il reste de la place à remplir.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×